Personnel et étudiants

IMG_7086

Coordonnatrice de recherche:  Stephanie Robins

Stephanie travaille avec notre équipe depuis 2010 en tant que coordonnatrice de recherche. Stephanie supervise le fonctionnement du laboratoire et collabore sur la plupart des aspects des projets en cours, du développement de protocole à la collecte et analyse de données, et à la préparation des manuscrits. Elle encadre les étudiants et le personnel de notre bureau et présente nos résultats lors de conférences. Elle est également chargée de superviser la coordination des différentes phases de nos projets d’applications mobiles. Titulaire d’une maîtrise en biologie moléculaire du Département de médecine expérimentale de l’Université McGill, Stephanie a déjà travaillé dans le domaine de la recherche vétérinaire et de la création de sites Web.

Assistante de recherche en chef : Skye Miner

Skye est étudiante au doctorat en sociologie à l’Université McGill. Dans le cadre de l’équipe de Infotilité, Skye travaille à la création du contenu basé sur des données probantes entourant les aspects médicaux et psychosociaux de l’infertilité pour nos applications mobiles en santé. Sa thèse de doctorat explore les conséquences de la Loi sur la procréation assistée du Canada sur les pratiques de fertilité et les services impliquant des donneuses d’ovules.

Agente de transfert des connaissances : Joy Schinazi

Joy détient une maîtrise en psychologie du développement de l’Université McGill et une maîtrise en santé communautaire (MPH) avec une spécialisation en santé maternelle et infantile de l’Université Harvard. Elle a travaillé pendant plus de 10 ans comme agente de recherche et de planification dans les programmes de promotion et prévention en périnatalité et petite enfance dans le réseau de santé publique au Québec. Elle est responsable du transfert des connaissances de Infotilité par le biais des relations communautaires, des partenariats avec les intervenants et des médias sociaux.

Étudiants

Canditat au doctorat: Paul Grunberg

Paul est un candidat au doctorat en psychologie clinique à l’Université McGill. En utilisant des méthodes quantitatives et qualitatives, il cherche à mieux comprendre les expériences en ligne des personnes qui souffrent de conditions médicales chroniques, telles que l’infertilité. Paul s’intéresse particulièrement à l’utilisation de plateformes Web pour fournir et recevoir du soutien par les pairs ainsi qu’à l’effet du soutien par les pairs sur le bien-être psychologique de ces personnes.

Étudiantes en Maîtrise:

Felicia Brochu termine une maîtrise en psychiatrie à l’Université McGill. Son projet implique l’utilisation de la technologie de santé mobile (mHealth) pour promouvoir un sentiment d’autonomisation chez les patients subissant un traitement de fertilité. Felicia est particulièrement intéressée à trouver des moyens novateurs d’améliorer la santé et le bien-être de diverses populations de patients.

Shrinkhala Dawadi est une étudiante en maîtrise examinant les associations entre l’utilisation de l’application mobile, la symptomatologie de la santé mentale et l’adoption de services de counseling. Ses intérêts de recherche plus généraux comprennent les voies menant à l’accessibilité et à l’utilisation des services de santé mentale.

Eden Gelgoot est étudiante à la maîtrise au Département de psychiatrie de l’Université McGill. Elle s’intéresse à l’impact de la technologie mobile sur la prestation de soins de santé centrés sur le patient. Pour son mémoire de maîtrise, Eden examine l’impact de la littératie sur la capacité des patients à naviguer et à tirer profit de l’application.

Assistantes de recherche

Shiyang (Alice) Shen a récemment obtenu son baccalauréat  en physiologie et psychologie de l’Université McGill. Avec des compétences en recherche quantitative et en conception graphique, elle contribuera au développement du contenu de l’application en tant qu’assistante de recherche. Alice a divers intérêts, y compris la production radiophonique et la défense des droits en santé. Alice a également fondé le Women’s Health Advocacy Club de McGill pour sensibiliser les gens aux disparités en matière de santé basées sur le sexe.

Karolanne Gagné M.Sc., M.A., CFT., Pst. Est coordonnatrice de soutien par les pairs et assistant ede recherche avec Infotility, ainsi qu’une thérapeute de couple et de famille et une psychothérapeute. Ses intérêts de recherche sont liés aux couples aupris avec des problèmes de fertilité et des transitions de vie, comme une première grossesse et des difficultés lées à la période du “nid vide”

Rachel Idelson est titulaire d’une maîtrise en travail social de l’Université McGill. Elle est travailleuse sociale clinique et coordonnatrice du volet de soutien par les pairs. Ses intérêts de recherche dans le domaine de l’infertilité comprennent l’utilisation d’applications de santé mobiles pour le soutien par les pairs et l’examen de la qualité de l’information sur la fertilité sur Internet. Le travail clinique de Rachel est axé sur les interventions fondées sur les expériences de traumatisme des femmes qui ont subi de la violence conjugale.

Siobhan O’Connell a récemment obtenu son baccalauréat en sociologie avec une mineure en mathématiques de l’Université McGill. Ses intérêts de recherche incluent les études de genre et la criminologie, et elle aime utiliser des méthodes de recherche qualitatives et quantitatives. Dans le cadre de l’équipe Infotilité, Siobhan travaille à la préparation de bases de données et à l’organisation des données collectées à partir des études d’Infotilité pour analyse.

Bénévoles

Brett Brekkas | Julie Goldberg | Zoë Goldstein | Julian Guidote | Joelle Schaffer | Ryan Schwartz | Samantha Wunderlich | Catherine Zhu

Anciens membres de l’équipe Infotilité

Margot Kelly-Hedrick | Icoquih Badillo-Amberg | Jéremie Richard | Michael Aronoff |Joanna Liu | Isabelle Sadowski | Davis Daulmler